Rolando Toro Araneda

"La danse est un mouvement profond qui surgit du plus intime de l’homme.
C’est un mouvement de vie, un rythme biologique, un rythme du cœur,
de la respiration, une impulsion de lien à l’espèce.
C’est un mouvement d’intimité."

Rolando Toro Araneda

Rolando Toro

Né à Concepción au Chili le 19 avril 1924, il était psychologue, anthropologue, peintre et poète.

Il s’est d’abord formé comme professeur de l’enseignement élémentaire, métier qu’il a exercé à Valparaison, Talcahuano, Pocuro et Santiago, entre 1944 et 1957.

En 1964, il est sorti de l’école de psychologie de l’institut pédagogique de l’université du Chili.

Enseignant au centre d’Anthropologie médicale à l’école de médecine de l’université du Chili, il a fait des recherches sur l’expression de l’inconscient et sur les états d’expansion de conscience.

Il a également occupé la chaire de Psychologie des arts et de l’expression à l’institut d’esthétique de l’université catholique pontificale du Chili ; il a également été nommé professeur émérite de l’université libre interaméricaine de Buenos Aires en Argentine.

Rolando Toro était, de plus, poète et peintre. Il a publié différents livres de poésie et de psychothérapie. Il a aussi fait des expositions de peintures au Brésil et en Italie. Selon lui, sa profession la plus intime fut d’être poète.


Il a vécu successivement au Chili, en Argentine, au Brésil et en Italie, puis il est retourné au Chili en 1998.

Entre les années 1968 et 1973, il a commencé ses expériences avec la Biodanza, nommée à cette période Psychodanza. Il a appliqué ses recherches à l’hôpital psychiatrique de Santiago et à l’institut d’esthétique de l’université catholique du Chili.

« Le fondement de la Biodanza vient d’une méditation sur la vie,
ou peut-être, sur le désespoir, sur le désir de renaître de nos gestes morcelés,
de nous libérer de notre structure de répression vide et stérile.
Ou alors, encore plus simplement, de la nostalgie de l’amour.
Plus qu’une science, c’est une poétique de la rencontre humaine,
une nouvelle sensibilité face à l’existence. »

Rolando Toro a puisé son inspiration aux sources de l’anthropologie, de l’éthologie et de toutes les sciences s’intéressant au mystère de la vie et aux relations humaines. Il a réalisé de nombreuses études expérimentales sur l’expansion de conscience et sur les processus créatifs. Il a continué de coordonner, avec beaucoup de passion, le mouvement de la Biodanza dans le monde entier, jusqu'à son dernier souffle le 16 février 2010.





Au revoir, Rolando !

A l'heure de ta dernière danse dans ce monde, tu nous laisses, avec ta création la Biodanza, un héritage inestimable : un "Guide du Routard vers la Grâce".

Parcourant la planète sans relâche, tu étais le garant de la transmission fidèle de ta vision.

Avec ton départ ce 16 février 2010, nous devenons d'autant plus responsables du trésor que tu nous lègues pour le transmettre avec fidélité.

Je te souhaite bon voyage dans tes chères étoiles, et je suis sûr que l'Univers tout entier t'a accueilli comme Maître de Danse pour animer la Grande Ronde Cosmique. Avec tout mon respect et mon infinie tendresse.
Philippe





Vidéo d'hommage à Rolando



Pour en savoir plus......
Voici un article sur les Origines de la Biodanza